Maison du monde decoration

Projet.
Paul Le Cacheux s’est empressé de fermer les deux tiers du balcon. Réflexe étonnant, mais il augmente ainsi la surface des pièces à l’intérieur, efface la lourdeur du linteau qui court sous les tuiles et laisse une intime loggia ouverte à l’est et au sud-ouest. Assez grande pour servir quelques mois par an, en dehors des étés cuisants et des jours de vent. L’étage n’en reste pas moins l’attraction majeure de la façade avec son bardage bleu clair, bienvenu sur les bords de l’océan, ses vitrages supplémentaires et sa balustrade à croisillons.
En contrepartie, l’architecte a dû rehausser l’intérêt du rez-de-chaussée : parement de bois pour marquer la porte d’entrée, portes-fenêtres ouvrant sur une terrasse. Et pour dynamiser le tout, il a façonné un pilier d’angle qui trace une vigoureuse verticale sur toute la hauteur de la maison. Au passage, l’ornement cache la gouttière.

Cette entrée a été publiée dans Maison modele, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>