Petit jardin japonais

Dans le jardin, le cours de l’eau est. comme le chemin de la vie. C’est le bruit tumullueux de la cascade qui allire d’abord l’attention. Elle semble sortir du mur. L’eau vive devient ensuite torrent, qui parcourt un paysage sauvage et des chutes ‘ »miniatures ». Les petits galets qui ourlent les bords sont tapis de plantes et de bambous. Dans un méandre, l’eau commence à s’assagir. Les végétaux et arbustes sont à feuillage persistant et presque tous grandissent en terre de bruyère. Les nuances de vert tendre peuvent se panacher, virer au jaune et au rouge à l’automne. C’est un petit jardin animé toute l’année par des floraisons qui s’échelonnent selon les saisons. Les camélias d’octobre à février, les azalées en mars, puis les bulbes des narcisses et tulipes.

Cette entrée a été publiée dans Décoration de jardin, Jardins japonais, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>