Maison des champs

Depuis que Stups et Pierre ont découvert un jour la Côte d’Azur, à l’occasion de week-ends de détente, ils n’ont plus cessé de l’aimer. Partant en quête d’une acquisition, ils n’ont pas hésité devant cette propriété noyée dans les oliviers et les cyprès somptueux. « La maison était déjà très belle. Nous avons seulement fait quelques travaux pour l’adapter à notre mode de vie », raconte Stups. Pierre Vassal, architecte DPLG à Cannes, en a dessiné les nouveaux volumes. Structurée à la manière d’une bastide méditerranéenne, construite en 1927 comme une maison de maître, agrandie en 1965, la demeure est composée de plusieurs corps accolés mais échelonnés sur quatre niveaux épousant la pente du parc. L’ensemble offre de belles proportions et une harmonie parfaite.

Cette entrée a été publiée dans La maison des champs, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>