Traitement de terre cuite

Un traitement efficace.
Les terres cuites collées peuvent rapidement bénéficier d’un traitement de protection. Il en va autrement avec une pose sur mortier de ciment, celle-ci exigeant deux à trois mois de séchage (selon les conditions climatiques). La remontée en surface des laitances, qui déposent des traces blanches, doit être terminée avant d’envisager un décapage avec un produit à base d’acides organiques ou d’acide chlorhydrique. Parmi les traitements de la terre cuite, deux options sont possibles. D’une part l’imprégnation (sur quelques millimètres). Elle crée un écran étanche sur le carreau mais risque de drainer l’humidité résiduelle vers les murs. D’autre part l’imperméabilisation avec un produit hydrofuge et oléofuge qui laisse le matériau respirer (« Basoil » des Terres Cuites Fauvel). Le traitement se complète obligatoirement d’une finition (« Dress » de Fauvel), une cire dure qui donne une excellente résistance à l’usure,

Cette entrée a été publiée dans Revêtements de sols, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>