Cloison qui séparait les deux pièces

Anciennement en carreaux de plâtre, la cloison qui séparait les deux pièces a été abattue et remontée ajourée pour laisser passer la lumière et agrémenter la perspective. Le bois brut est décoré d’une peinture acrylique mate qui l’intègre dans le décor des deux pièces. On retrouve la même couleur sur la cimaise côté séjour et en encadrement de la porte ancienne côté cuisine. Couleur dominante, le bleu est omniprésent.

• De verre et de bois. Le passage est libre entre cuisine et séjour jusqu’au poteau qui délimite la cloison. Il est réalisé avec quatre planches de sapin
(ép. 32 mm) qui forment un coffrage de section carrée, fixé au sol ainsi que sous la retombée restante de la cloison d’origine. Entre le mur et le poteau, l’espace est divisé par des montants (ép. 32 mm et P 25 cm) qui ont été rainures pour faire coulisser les tablettes en verre réparties sur différents niveaux.

• En profiter pour ranger. La partie inférieure est montée en carreaux de plâtre (ép. 7 cm) sur 1 mètre de hauteur. Derrière ce muret opaque, appareils ménagers et rangements sont adossés et n’apparaissent pas quand on tient salon. Devant, il a permis de créer une bibliothèque dont la profondeur (18 cm) suffit au format de livres classiques qui trouvent ici une place de premier choix.
L’ étagère en bois est fixée sur des montants eux-mêmes vissés en partie basse sur une longue planche qui fait toute la longueur de l’ouvrage. Un socle surélève cette planche à hauteur de la plinthe.

Cette entrée a été publiée dans Deco maison interieur, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>