Construire une armoire

Les idées viennent en tête.

Derrière la tête de lit de H 150 x larg. 140 cm, l’espace est occupé par la penderie montée sur roulettes. De l’autre côté du lit, le chevet se tire vers l’avant. L’ensemble est réalisé en Médium de 16 mm.
• Le meuble penderie. Ses dimensions (1 m de longueur, 80 cm de largeur à la base, 140 cm de hauteur à l’avant et 70 cm de hauteur à l’arrière) lui donnent une forme de trapèze qui épouse l’espace entre la pente du toit et le pied droit formé par la tête de lit. Quatre roulettes fixées sous le fond transforment ce meuble en armoire mobile que l’on déplace latéralement avec une longue poignée chromée. La penderie est rigidifiée par un montant intermédiaire et équipée de deux tringles.
• Le chevet. Il mesure larg. 60 x P 80 cm, un format conséquent pour un usage pratique. Le fond offre 70 cm de hauteur et la façade 150 cm pour s’inscrire dans le prolongement de la tête de lit. On l’extrait de sa cachette par sa poignée à usage détourné puisque c’est un modèle dit de « relevage » fixé habituellement sur le mur d’adossement d’une baignoire.
• Une tête bien faite. Elle est formée d’un coffrage à 4 faces de H 110 x P 12 cm vissé contre un panneau plus haut. Le décroché qui en résulte fait office de tablette et de support d’éclairage. Le panneau arrimé dans le sol est solidarisé à la soupente par un tasseau de liaison.

Cette entrée a été publiée dans Bricolage maison, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>