Chauffage aux normes

Avec 29,5 % de la consommation d’énergie primaire, le bois est la deuxième énergie de chauffage des maisons individuelles françaises. La norme NF D 35 376 définit trois classes d’appareils correspondant aux besoins des utilisateurs. Les appareils d’agrément (classe A) sont destinés à ceux qui privilégient une large vision de « la danse du feu ». Les appareils intermittents (classe I) conviennent à ceux qui veulent allier bonne vision des flammes et pouvoir calorifique certain (autonomie de combustion inférieure à 10 heures). Les modèles continus (classe C) sont de puissants appareils de chauffage d’une autonomie égale ou supérieure à 10 heures. Attention aux puissances annoncées. Conformément à la norme, seule la puissance nominale (figurant sur la plaque signalétique) est valable. Les puissances maximales, parfois indiquées, correspondent à des pics atteints sur de courtes durées… Seuls, les appareils classés I et C indiquent une puissance.

Cette entrée a été publiée dans Chauffage maison, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>